Quelques conseils

Même si les détecteurs de fumée permettent de prévenir en cas de danger immédiat, ils ne remplacent pas un entretien régulier de vos installations.

Mon installateur expert vous conseille donc de les faire contrôler régulièrement par des professionnels.   Besoin d’installer un détecteur ou de faire vérifier votre dispositif ? N’hésitez pas à contacter nos experts présents partout en France grâce à notre annuaire d’artisans !

Lire la suite

Détecteur – avertisseur autonome de monoxyde de carbone

?> Détecteur – avertisseur autonome de monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est une cause d’intoxication et d’hospitalisation fréquente. De multiples sources de monoxyde de carbone existent dans une maison (chaudière, cuisinières, moteurs de voiture, inserts et poêles etc.) et ce gaz, très dangereux pour la santé, se révèle être inodore et invisible. Un vrai piège pour les victimes qui sont souvent incapables de détecter la fuite à temps. Pour prévenir de tels incidents, il est conseillé d’installer un avertisseur spécifique.

Des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone aux normes

Pour être sûr d’installer un matériel de qualité, assurez-vous qu’il respecte les normes européennes en vigueur (NF 14604 pour les détecteurs de fumée), ainsi que le sigle CE.

Lire la suite

Détecteurs et avertisseurs autonomes de fumée (DAFF)

?> Détecteurs et avertisseurs autonomes de fumée (DAFF)

Alors que le DAAF est une installation très répandue dans certains pays, (95% des foyers en possèdent un aux Etats-Unis ou en Norvège, selon une enquête de l’Assemblée Nationale), seuls 2% des familles françaises sont aujourd’hui équipés de ce type d’appareil.
Le détecteur de fumée a pourtant prouvé son efficacité : dans les pays précédemment cités, le nombre de victimes d’incendies domestiques a été divisé par deux.

La situation en France est néanmoins en train d’évoluer grâce au décret datant de janvier 2011, qui impose à tout locataire ou propriétaire d’installer au moins un détecteur de fumée  avant le 8 mars 2015.
Une fois l’installation faite, il est important d’en informer son assureur, qui pourrait dans le cas contraire appliquer une sanction financière si incendie advenait.

Lire la suite

Astuce en plus : isoler sa maison

?> Astuce en plus : isoler sa maison

Une maison mal isolée est une maison dont l’énergie s’échappe !
Il est donc essentiel de vérifier que les toits, planchers, murs et différentes ouvertures de votre maison sont correctement isolés, les déperditions étant non négligeables (jusqu’à 30% par le toit par exemple) !

Deux types d’isolation sont envisageables, soit par l’intérieur, soit par l’extérieur.  

L’isolation extérieure permet d’améliorer les performances thermiques de l’ensemble du domicile. Elle est recommandée dans le cadre de gros travaux extérieurs, comme par exemple un ravalement de façade. Elle a pour avantage de ne pas réduire la surface habitable de la maison.  

L’isolation intérieure présente quant à elle, l’avantage de réduire l’humidité ainsi que le phénomène de parois froides. En cas de basses températures, il arrive que même à l’intérieur des maisons, la sensation de froid persiste. Augmenter le chauffage peut alors atténuer cette sensation mais risque de faire grimper la facture ! La parade la plus efficace face à cet inconfort est donc l’isolation intérieure. 

Lire la suite

Installer un système domotique

?> Installer un système domotique

Conçue dans les années 80, la domotique était au départ destinée à un cercle d’initiés.
Elle entre aujourd’hui en pleine phase de démocratisation, et permet aux particuliers de contrôler intelligemment leur habitat (chauffage, éclairage, électroménager, alarme etc.) et ainsi réaliser des économies d’énergie.

Halte au gaspillage ! La domotique aide à éliminer les déperditions :

  • en transformant la maison en «habitat communicant » : pouvoir à tout moment consulter sa consommation d’énergie et ainsi déceler les pertes!  
  • en activant ou désactivant les différents appareils de manière intelligente.  On peut par exemple programmer son outil domotique pour qu’il éteigne automatiquement les lumières quand on quitte la pièce, ou qu’il ferme les fenêtres dès que la pluie commence à tomber.  
  • en permettant la planification de scénarios adaptés à son mode de vie.  Par exemple : Moment du coucher : Les volets se ferment, les lumières s’éteignent, l’alarme se met en marche au rez-de-chaussée et toutes les conditions sont alors réunies pour que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles !  

Et la domotique ne cesse d’évoluer ! Certains systèmes permettent par exemple le pilotage à distance du domicile : depuis votre travail ou sur votre lieu de vacances, contrôlez votre maison via votre Smartphone ou votre tablette tactile !
Il fait froid, mais vous avez baissé le chauffage en partant ce matin par souci d’économies ? Ne sacrifiez pas pour autant votre bien-être : grâce à la domotique, jouez à distance avec le thermostat avant de rentrer à la maison !

La domotique est un outil pointu et son installation requiert le savoir-faire de spécialistes. Si vous souhaitez équiper votre domicile de cette technologie, n’hésitez pas à utiliser la fonction génératrice de devis de Mon Installateur Expert. Vous pourrez ainsi décrire précisément votre projet et vos besoins et obtenir une réponse personnalisée ! 

Lire la suite

Entretenir son système de chauffage

?> Entretenir son système de chauffage

L’entretien est une étape clef à ne négliger sous aucun prétexte.
Des gestes simples comme dépoussiérer régulièrement ses radiateurs permettent d’en optimiser l’efficacité.

L’hiver, c’est aussi le moment de faire vérifier sa chaudière ! Avant de la remettre en route, il est important de consulter un spécialiste qui contrôlera l’installation.
Cette étape est primordiale puisqu’elle permet par exemple d’éviter les intoxications au monoxyde de carbone, ce gaz invisible, incolore et inodore dont l’inhalation peut s’avérer fatale.

Lire la suite

Optez pour la qualité

?> Optez pour la qualité

Le label flamme verte

Il est conseillé de se tourner vers des appareils certifiés par le label Flamme Verte. Ce label a été créé par l’Ademe, en association avec des fabricants.
80% des appareils distribués aujourd’hui sont porteurs du label flamme verte qui garantit :  un rendement d’au moins 70%, un respect des normes européennes NF CEN 303.5 relatifs à la pollution un taux de rejet de monoxyde de carbone ne dépassant pas les 0,3% .
A travers cette certification, l’Ademe s’assure que les appareils allient efficacité et maîtrise des rejets issus de la combustion. Elle projette même d’intensifier ses exigences : à partir de 2015, seuls les appareils obtenant 5 étoiles aux tests seront certifiés.
L’acquisition d’appareils certifiés Flamme Verte vous permettra de faire des économies grâce aux subventions et crédits d’impôt proposés par l’Etat.   Pour plus d’informations concernant le label Flamme Verte, rendez-vous sur le site internet http://www.flammeverte.org/.

Des combustibles certifiés

Les combustibles aussi ont leurs propres certifications. Les bûches et autres granulés estampillés NF sont ainsi confirmés comme étant performants et qualitatifs.

Vous êtes séduits par l’énergie bois et souhaitez consulter des professionnels compétents en la matière ? Référez-vous à notre annuaire d’experts en travaux qui vous permettra d’entrer en contact avec des entreprises spécialisées de votre région !

Lire la suite