La norme électrique NF C 15-100, ce qu’il faut savoir

installation-electrique

Les installations électriques, en habitat neuf comme en rénovation, doivent être conformes à la norme électrique NF C 15-100. Elle est importante car elle se porte garante de la protection de votre installation et des personnes mais aussi du confort de gestion, d’usage et d’accidents domestiques ! Pour vous aider à mieux comprendre cette norme, voici les 9 règles à respecter.

1. Reliez votre installation à la terre

Tous les circuits de votre installation doivent être reliés à la terre, sans quoi l’évacuation des fuites de courant est impossible ! Assurez-vous toujours de la présence du réseau de terre et de la prise de terre dans votre logement. Et si vous habitez dans un immeuble, vérifiez également que ce réseau est raccordé à un circuit collectif de mise à la terre.

2. Mettez aux normes votre tableau électrique

Pour réduire les risques d’accidents domestiques, vous devez avoir un tableau électrique conforme aux normes de sécurité et doté pour chaque circuit d’un appareil de protection adapté (coupe-circuit, disjoncteur, etc…). Cet appareil de protection coupera automatiquement le circuit en cas d’anomalie !

3. Remplacez vos prises et interrupteurs défectueux

Si les fiches insérées dans vos prises sont lâches ou se détachent très facilement, les fils peuvent surchauffer et créer un risque d’incendie. Veillez donc à remplacer vos prises défectueuses ou cassées par des prises conformes aux règles de sécurité !

4. Sécurisez votre salle de bain

Tous les circuits de votre salle de bain doivent être protégés par un ou plusieurs dispositifs différentiels à haute sensibilité (30 mA), sauf les circuits en très basse tension de sécurité (limités à 12 volts dans les pièces d’eau) ou en aval d’un transformateur de séparation.

5. Respectez le nombre minimum de prises de courant requis

Pour éviter l’emploi abusif des multiprises et des rallonges, il est obligatoire de respecter un nombre minimum de prises de courant par pièces :

  • 3 prises minimum pour les chambres
  • 1 prise par m2 pour le séjour (5 prises pour un séjour de 20 m2)
  • 6 prises pour la cuisine dont 4 à répartir au dessus des plans de travail (mais pas au dessus de l’évier ou des plaques de cuisson). Les prises pour le gros électroménager viennent en supplément
  • 1 prise minimum pour le couloir et autres locaux supérieurs à 4 m2

6. Protégez vos circuits électriques

Votre installation doit être dotée d’un ou plusieurs interrupteurs différentiels ou disjoncteurs différentiels. Ainsi, en cas de défaut sur un appareil électrique ou d’un contact accidentel avec un conducteur sous tension, le dispositif de protection coupe automatiquement le circuit.

« Afin que la coupure d’un circuit n’affecte pas le fonctionnement des autres, il est recommandé d’installer un interrupteur différentiel sur chaque circuit principal de votre habitation ! »

7. Protégez vos fils électriques

Les fils électriques dénudés sont à l’origine de nombreux accidents. Veillez à cacher vos fils électriques par des plinthes et moulures. Ce matériel permet aussi de protéger les nombreux fils souples qui alimentent le matériel audio, vidéo ou informatique.

8. Respectez le nombre minimum de prises de communication requis

La norme oblige l’installation d’au moins une prise de communication par pièce principale, y compris la cuisine. Les prises de type RJ45 sont devenues obligatoires car elles permettent le branchement d’un téléphone, d’une télé ou de l’informatique. Aussi, une prise de courant doit être installée à proximité de chaque prise de communication !

Respectez le nombre de prises

9. Protégez vos équipements contre la foudre

Un orage s’accompagne de coups de foudre générateurs de surtensions. Celles-ci peuvent endommager les appareils les plus coûteux comme les ordinateurs, les lecteurs DVD…

Pour une protection vraiment efficace, vous pouvez opter pour un parafoudre placé dans votre tableau électrique. Lui seul assure la sécurité de l’ensemble de votre installation électrique. Une installation obligatoire par la norme dans les régions à forte densité de foudroiement.

Diagnostic installation électrique

La sécurité électrique, diagnostic obligatoire lors d’une vente

Un diagnostic de l’installation intérieure d’électricité, si réalisée depuis plus de 15 ans, doit obligatoirement être effectuée lors de la vente d’un logement. Cette obligation a pour objectif de vous informer de l’état de votre installation électrique et fait partie des éléments du dossier « Diagnostic technique immobilier règlementaire ».

Il concerne les parties visibles de l’installation, depuis le disjoncteur général jusqu’aux bornes d’alimentation des matériels fixes (radiateurs, chauffe-eau…) et socles de prise de courant. Il ne s’applique pas aux circuits internes des matériels reliés à l’installation électrique, tels que le lave-linge, le lave-vaisselle ou les plaques de cuisson.

Le diagnostic vérifie le respect indispensable des exigences suivantes :

  • La présence d’un appareil général de commande et de protection, facilement accessible, permettant de couper globalement l’alimentation de l’installation électrique.
  • La présence d’une prise de terre associée à un disjoncteur différentiel coupant automatiquement l’électricité en cas de fuite de courant.
  • La présence d’un tableau de répartition et de protections adaptées à la section des fils de chaque circuit électrique pour éviter les surintensités.
  • La présence d’une liaison équipotentielle, reliant entre eux les éléments métalliques accessibles, et respect des règles liées aux zones de sécurité dans les salles d’eau.
  • L’absence de matériels électriques vétustes, inadaptés à l’usage ou présentant des risques de contact direct avec des éléments sous tension.
  • L’absence de fils électriques non protégés par des conduits, plinthes ou moulures.

« Le diagnostic de l’installation électrique doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié, par un organismes lui-même accrédité, ce qui garantit sa compétence et son indépendance. De plus, il doit avoir souscrit à une assurance responsabilité civile professionnelle. »

Votre installation électrique est-elle aux normes ?

Pensez au Chat ! Tous nos experts sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Installation, protection, prises … toutes les réponses que vous cherchez vous seront données par nos installateurs experts. Et si vous souhaitez faire un diagnostic de votre installation électrique, demandez un devis auprès d’un expert.

Echanger avec un expert